Accueil Thérapeutique et sport La technique

Thérapeutique et sport

La technique

Neurocryostimulation

Un choc thermique puissant

Le dioxyde de carbone à -78°C et 50 bars de pression permet de faire chuter la température cutanée de 32C° à 4°C en 30 secondes.

CE CHOC THERMIQUE CUTANÉ DOIT ÊTRE OBTENU EN QUELQUES SECONDES POUR DÉCLENCHER UNE RÉPONSE NEUROLOGIQUE CENTRALE.


LE RÉFLEXE NEUROVÉGÉTATIF

Les récepteurs cutanés, une fois activés, envoient un message d’alerte au cerveau. Celui-ci répond immédiatement via le système neurovégétatif réflexe.

LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES

La technique agit sur les enzymes, le système vasculaire et lymphatique et stimule les récepteurs cutanés :

  1. Soulage immédiatement la douleur
  2. Stoppe la crise inflammatoire
  3. Draine les hématomes et les oedèmes grâce à l'effet vasomoteur
  4. Déclenche une relaxation musculaire immédiate
 
 

 

La puissance de décapage des microcristaux de CO2 à -78°C associée à la vitesse de descente en température  et à la vibration provoquée par le jet, donne une réaction d'une grande intensité appelée : CHOC TERMIQUE.

A la différence des techniques de froid classiques telles que la glace, les sprays ou l'air pulsé, la NeuroCryoStimulation n'est pas un stimulus connu des exteros-récepteurs . Dès lors, la réponse neurovégétative réflèxe qui constitue la base du traitement par NCS, sera totalement différente et 2 fois plus puissante.

Elle aura pour objectif de réguler l'homéostasie locale par action mécanique et enzymatique. L'efficacité des résultats est obtenue grâce à la potentialisation des effets analgésiques et vasomoteurs, associés à un puissant effet anti-inflammatoire.

 

Principe Scientifique de la NeuroCryoStimulation 

 

Thérapeutique

 

Exemple de pathologies traitées

  1. Tendonipathie (Epicondylite)
  2. Cervicalgie 
  3. Lombalgie 
  4. Sciatalgie
  5. Oedème post traumatique péri-articulaire
  6. Hématomes et oedèmes
  7. Douleurs post-chirurgicales
  8. Algodystrophie
 

Particulèrement efficace dans le cadre de la traumatologie, de la rhumatologie, ou en postopératoire, la technique est performante pour traiter les pathologies aigues ou chroniques.

 
 

 

Témoignages

Dr G. Chatap : professionnel de Santé utilisateur de la NCS depuis 2005 :

Service de gérontologie APHP - (Hôpitaux de Paris)

 

"La NCS est une technique moderne qui devrait intégrer l'arsenal thérapeutique de l'antalgie non médicamenteuse "

 

Publication Revue du Rhumatisme 74(2007)-1289-1294

 

Utilisation de la NCS dans un cabinet de kinésithérapie (témoignage B. Lenatur et patients)

 


Sport

 

Exemple de pathologies traitées

  1. Tennis Elbow
  2. Tendinite du Tendon d'Achille
  3. Entorse
  4. Périositite
  5. Pubalgie
  6. Contractures musculaires
  7. Traitement postopératoire des ligaments croisés
 

On observe une diminution de l'inactivité sportive par reprise précoce de la pratique sportive évitant la perte de l'entrainement cardio-respiratoire.

 
 

Application sur le terrain

(Rallye – Désert – Tunisie)

Application sur le terrain

(Football – Charleroi – Belgique)

Application sur le terrain

(Rugby – Brive – France)

 

 

Témoignage

Dr M. Rozenblat : professionnel de Santé utilisateur de la NCS depuis 2001 :

Médecin du Sport - Ozoir-La-Ferrière

 

" Toute la traumatologie fraîche de l'appareil locomoteur peut bénéficier d'un traitement par NeuroCryoStimulation [...]

L'utilisation de l'appareil Cryo One, permet généralement des suites de meilleure qualité et une cicatrisation initiale mieux orientée "

 

Publication : Formation Médicale Continue (LE RHUMATOLOGUE N°65) Février 2008

 

Utilisation de la NCS dans un cabinet medical (témoignage Dr Rozenblat et patients) 

PROTOCOLES D’APPLICATION (Phase aiguë et chronique)